Accueil  -  Contact  -  Partenaires        
Accueil
Contact
Partenaires
Galerie Photos
 
CEBC
11 rue du Moulin
14210 GAVRUS


Tél : 02 31 06 00 55
Fax : 02 31 06 00 54
    
    Indiquez votre adresse
    e-mail pour recevoir
    nos actualités.
 

Maj 06/11/2011

Histoire d'un chantier

Construction d'une Maison Passive EcobioClimatique

 Etape par étape nous vous montrons la réalisation de l'un de nos chantiers commencé le 22 octobre 2010 et pour lequel le test d'infiltrométrie a été réalisé le 22 décembre de la même année

 

  • Pour les aspects techniques Maison Ossature Bois, consulter la page en cliquant sur l'icône :
  • Pour la performance thermique, consulter la page en cliquant sur l'icône :
  • Pour agrandir pleine page les photos du chantier cliquer dessus
  • Cette maison est située près de Villers Bocage à 25 km de Caen, des terrains sont disponibles dans la commune, Monsieur le Maire souhaite voir ce type de maison se construire dans sa comune, le POS déroge aux contraintes habituelles ( toiture bipente, couleur et autres) pour des constructions performantes et écologiques. Si vous êtes intéressés consultez-nous.

     

    ------------ Premier jour : 22 octobre 2010 = J1 ------------

Lisse basse

 

 

 

 Arrivée sur le chantier du premier camion d’ossatures.

Sur un vide sanitaire réalisé pendant l’été, pose de la lisse basse en épicéa autoclavé (classe 4) avec un feutre en interface.L’arase étanche doit être parfaitement plane, tolérance du DTU 31.2 : 1 cm/10 avec un maximum de 2 mm par mètre.  

 

 

 


 

Lisse basse fixée dans le chaînage du vide sanitaire par des gougeons vissés dans des chevilles à expansion.

 Le plancher n’est pas fixé dans la lisse basse mais dans la maçonnerie au moyen de systèmes identiques.  

Plancher bas

 

 


 

 Le plancher bas est en ossature bois, il permet une meilleure homogénéité structurelle et thermique de la construction.

Les panneaux semi-préfabriqués sont constitués d’une ossature autoclavée, OSB3 Kronospan en face supérieure et Agepan DWD en face inférieure. un joint de silicone est placé entre les panneaux et un adhésif Proclima recouvre l’assemblage.

 

------------------------------ J2 J3 ------------------------------- 

Plancher bas

 

 


 

 

Panneaux de plancher positionnés, lisse des murs posée.

 

Remarquer le Compriband entre 2 panneaux.

 

 

 

 

 Coupe du plancher bas composé de haut en bas par de l'OSB3, des éléments structurels et en face inférieure Agepan DWD.
 
La protection de l’Agepan contre l’humidité est assurée par des grilles de ventilation conformes au DTU 31.2 et encore plus par une ventilation forcée de l’évacuation de l’air déshydraté rejeté par la VMC2F dans le VS

  

--------------------J4 J5 J6 J7--------------------

Murs périphériques et intérieurs

 

Cloisons rez de chaussée

 

Sur une semelle vissée dans la structure du plancher sont posés les éléments préfabriqués de murs séparés par 2 compriband.
Les murs sont aussi fixés dans la structure du plancher prenant la semelle en sandwich entre ces 2 éléments 

 

 

 

 

Vue Sud-Ouest.   L'ossature verticale montre son contreventement OSB3 Kronospan par l'intérieur. Compte tenu de ses proporiètés à la diffusion de vapeur d'eau ( μ = 200), celui-ci joue le rôle de pare vapeur.

 

 

 

 

Toute la distribution intérieure est déjà construite.

Les murs porteurs et ceux du "sas thermique" ont une épaisseur de 150 mm,  les cloisons 100 mm. Ils peuvent être remplis de cellulose pour l'isolation phonique 

 

 

 

 

Vue Est-Sud Est

En 3 jours les murs  et distributions du rez de chaussée sont dressés. Ils recevront ultérieurement une ossature secondaire horizontale.

 En partie supérieure on voit le chainage.

     
 

Pose de l’Agepan DWD en peau extérieure sur la maison coté garage sans discontinuité pour couper les ponts thermiques et assurer l’étanchéité. Le garage vient s’appuyer sur la maison, il est aussi habillé d’Agepan qui constitue le pare pluie.

 

--------------J8 J9 J10---------------

Plancher haut du rez de chaussée

 

 

 

  Sur le chaînage qui réunit entre eux  les différents éléments des murs est posé le plancher assemblé sur place.

A noter sur cette photo, les parties difficilement accessibles en insufflation par la cellulose ont été remplies manuellement.

 

 

 

 

Système de rigidification de la structure en périphérie d'ouvrage (application des règles de construction européennes Eurocodes 5).

Chaque "caisson" constitué sera rempli de cellulose pour supprimer le pont thermique périphérique.   

 

-----------------J11 J12 J13 J14 J15---------------

Murs de l'étage

 

murs extérieurs, intérieurs, cloisons

 

 Vue sud-est

Mise en place des panneaux préfabriqués à l'aide d'un engin de manutention

Au travers du chaînage, les éléments hauts sont reliés aux éléments bas

 

 

 

 

 

Etage, vue intérieure. Lees structures des murs intérieurs et cloisons sont montés sans panneaux de contreventement. Elles seront ultérieurement habillées de Fermacell.

 

     
 

 

Vue sud-ouest après 12 jours de travail !

Il ne reste des structures verticales que les caissons formant les pentes de toit à poser. C'est pour demain sur le module à 2 niveaux

     
 

 

Vue nord-est, la charpente est en cours de réalisation, posées sur les rehausses de murs.

La partie déjà recouverte d'Agepan est le garage.


-------------- J16 J17 J18 J19 J20  ---------------

Charpente et Toiture

 

 

 

 Vue sud-ouest
Avec la pose des pannes de toiture, les volumes commencent à bien se préciser en particulier celui qui se situe en sous-toiture (volume fermé) et qui contiendra 50 cm de cellulose avec un U = 0.13 (voir performance)

     
 

  

... et encore plus avec l'Agepan DWD RL en face supérieure (pare pluie et contreventement). Au-dessus des ouvertures, les réservations pour les stores à lames empilables jouant à la fois le rôle de volets roulants et de brises soleil est visible

 

----------------- Semaines 5 et  6 ---------------

Ossature secondaire
   Agepan  + Bardage


 

 

Vue sud-ouest

Sur le module à 2 niveaux l'Agepan est posé sur l'ossature secondaire horizontale (coupure des ponts thermiques) 

    Ossature secondaire
 

 

L'ossature secondaire permet de réaliser des murs plus épais, donc plus performants, tout en coupant les ponts thermiques dus au bois massif.

    Agepan
 

 

La maison est entièrement habillée d'Agepan DWD RL qui constitue en même temps le pare pluie (AT CSTB), elle pourrait rester plusieurs semaines dans cette situation sans dommages à la construction.

 
Bardage
 

 

Après 6 semaines de travaux malgré les intempéries et une semaine perdue à cause de problèmes de logistique, les parois y compris bardage sont presque terminés. Les travaux restant seront achevès après la couverture

     
 

 

Vue Ouest-NO : elle s'intègre parfaitement dans son environnement

 

-----------------  Semaines 7 et 8 ---------------

8 semaines après le début du chantier la maison est "hors d'eau, hors d'air"et isolée

Mise hors d'eau hors d'air

 

Isolation des murs et rampants
    Seuils et précadres


 

 

Les menuiseries sont posées sur pré-cadres autoclavés. Les portes autres que coulissants levant prennent appui sur des seuils en bois spécialement fabriquées, naturellement de classe 4

     Menuiseries
 

 

Les menuiseries extérieures sont posées. On voit très nettement les réservations de stores à lames qui se desinent sur le bardage par différence de couleur.

     Couverture bac acier
 

 

Les tôles de bac acier d'une seule pièce du faîtage au larmier sont un facteur favorable dans la réalisation de l'objectif "zéro défaut".

Ce sont des panneaux anti-condensation montès sur chevrons et contre-chevrons pour assurer une bonne ventilation.

     
 

 

La couverture est presque terminée, la pose des rives a été interrompue par les intempéries (il neige depuis 3 semaines en Normandie !)... Nous attendons d'urgence un décret interdisant la neige !

 

    cellulose insufflée
 

 

400 mm en toiture et 225 mm dans les murs de cellullose sont insufflès à 50 kg/m3.

L'insufflation se fait sans buse afin de mieux maîtrise la densité.

 

 

--------------Semaine 9 ---------------

Etanchéité, infiltrométrie (Blower door)


 

 La qualité de la réalisation, des assemblages des différents éléments structurels et composants est la clé de la réussite de l'étanchéité. Celle-ci est assurée par des joints de mousse, silicone ou acrylique dans les assemblages et par des bandes adhésives recouvrant la plupart de ceux-ci.

Sur la photo, les bandes adhésives Tescon Proclima apparaissent clairement (voir aussi en sous-face du plancher bois).

  Lors de 2 tests successifs la maison est mise en surpression et dépression afin d'en apprécier l'étanchéité et si celle-ci s'avère insuffisante, la recherche des fuites se fait par le test de la fumée.

Deux niveaux de test peuvent être exprimés selon la différence de pression :

  • Q4 : BBC par 4 Pa
  • N50 : Passivhaus par 50 Pa

 

     

 

 

 

Pour découvrir, la représentation graphique des résultats que nous nous permettons de qualifier d'exceptionnels, cliquez sur l'image ci-contre.

 

--------------Semaines 10-18 ---------------

Equipements, Fermacell, parquet en autoconstruction

    Réseaux VMC double flux et électricité

 

 

La conception n'a pas seulement pris en compte des objectifs thermiques et bioclimatiques, structurels et objectif "zéro défaut" mais aussi la simplification de la mise en ouvre avec l'espace technique qui enveloppe tous les volumes : voir facilité de pose de l'électricite et de la VMC sans percage des solives.

     Chape sèche au sol : Fermacell
  Tous les habillages intérieurs sont réalisés en Fermacell, doubles plaques au sol pour recevoir le carrelage. Entre l'OSB du plancher bois et le Fermacell, la vermiculite coupe les ponts thermiques de la structure bois. Pose par le maître d'ouvrage.
     Chauffe eau géothermique
 

 

Chauffe eau thermodynamique géothermique : sans doute la meilleure solution l de production de l'ECS (le meilleur rapport prix/efficacité énergétique). Un meilleur résultat peut être obtenu en combinant ce système avec le solaire (SSC) voir notre offre page dédiée

 15 m² de terrain suffisent pour installer le capteur

    Centrale VMC double flux
   

Elle joue un double rôle :

- renouveller 50% du volume d'air par heure

- récupérer l'énergie de l'air extrait pour réchauffer l'air entrant en évitant ainsi des pertes d'énergie, financières et de l'inconfort du aux entrées d'air fraid dans les sytèmes de ventilation classiques.

Grâce à son efficacité thermique, la VMC double flux distribue l'énergie dans toute le maison. Voir notre offre page dédiée

    Stores à lames orientables
   

 Store à lame posé, les lames sont ici en position horizontale, la réservation qui contient le moteur n'est pas encore fermée.

Les lames coulissent entre 2 guides posés de chaque côté du tableau et sont entrainées par une chaîne non visible. Selon l'épaisseur du précadre, les guides peuvent être partiellemnt ou totalement encastrés.

Au-dessus de la réservation on voit la bavette en zinc qui évacue les eaux pluviales afin qu'elle ne s'infiltrent pas autour du précadre.

     Escalier, carrelage, finitions

 

 

La maison est totalement terminée depuis début juin, soit après 7 mois de travaux dont 5 consacrés aux travaux intérieurs en autoconstruction.

Son orientation et ses grandes surfaces vitrées la rendent particulièrement lumineuse et agréable à vivre. Les stores à lames orientables permettent un bon confort d'été sans surchauffe "sans fermer les volets", juste en orientant les lames.

Le premier hiver commence, nous ferons le bilan énergétique au printemps mais sans crainte (entre 100 et 150 € de chauffage)


 Voir la description technique

voir les performances thermiques 



retour en haut de page